10 particuliarités de toute bonne maman 4

Salutations  !

Ce dimanche, ce sera la fête des mères, que je préfère appeler la fête des mamans. À mes yeux, une femme qui donne naissance à son enfant devient automatiquement une « mère ». C’est pourtant le travail de chaque jour jusqu’à la fin de sa vie qui lui permet de devenir et ainsi se mériter le titre de « maman ». Une femme devient « mère » par l’action de donner naissance, mais elle ne devient « maman » que par son amour, sa patience et son dévouement pour son ou ses enfants.

Ce dimanche sur Facebook, tout le monde vous dira que sa maman est LA meilleure. Je suis convaincu que vous avez tous et toutes des mamans extraordinaires, mais simplement vous dire que ma maman à moi, c’est véritablement la perle rare des mamans.

Voici, donc, en l’honneur de celle-ci, un palmarès des particularités qu’une bonne maman se doit d’avoir. Excessivement influencé à partir de la meilleure, la mienne.

Note : Tu remarqueras que l’article a été écrit du point de vue de la maman dont les enfants n‘habitent plus chez celle-ci.

Apprécie.

++++++++++++

10. Elle s’inquiète pour rien.

Une maman, par définition, ça s’inquiète pour toi. Si quelques fois, elle a eu raison de s’inquiéter pour des décisions douteuses que tu as fait, la plupart du temps, elle s’inquiète pour des peccadilles. Quand tu vas la voir à la maison, elle t’accueille et quelque chose la titille. Après 10 minutes, elle te demande si tu as maigri, que t’as le teint pâle. T’as beau la rassurer, elle s’inquiète. Ce qui fait que lorsque tu pars, elle te donne des tupperwares de bouffe pour 10 personnes, même si t’habites seul.

Au fond, elle s’est toujours inquiétée pour toi, quand t’as commencé à sortir et rentrer tard, elle ne trouvait le sommeil complet que lorsque tu étais rentré, sain et sauf à la maison. Ses oreilles supersoniques entendaient la porte s’ouvrir, peu importe la délicatesse avec laquelle tu tournais la poignée.

Mais hey, si ta maman ne s’inquiète pas pour toi, qui le fera ?

 

9. Elle te connait par cœur.

Ta maman, elle te connaît. Tsé, c’est elle qui t’as porté 9 mois et t’as élevé pendant plus ou moins 18 ans. Ne pense pas tromper ta propre maman en lui inventant des histoires ou en tentant de cacher ta véritable humeur. Même l’excellent acteur Jared Leto quand il rentre à la maison et tente de cacher que ça ne va pas à sa maman, elle n’achète pas sa bullshit. Une maman, ça lit en toi, ça sent ces choses-là. C’est comme un « spider sense » maternel.

Quand elle rencontre ta nouvelle blonde/chum, elle fait le scan comme Terminator et elle définit si le match fonctionne. Elle te connaît par cœur, donc elle sait quel genre de personne pourra t’apporter le bonheur. Si elle ne comprend pas trop le « fit », son amour pour toi passera par-dessus, mais lorsque, quelques mois/années plus tard, tu reviendras la voir en pleurant parce que tu t’es séparé avec ton chum … intérieurement, ta maman le savait.

Elle sait toute, la calisse.

 

8. Elle communique encore avec ses yeux de maman.

Quand t’étais kid, y’a rien qui faisait plus peur que les yeux de ta maman fâché. Pire, les yeux de ta maman déçue de toi. Une bonne maman ne perdra jamais la puissance de son regard sur toi. Heureusement, ce n’est pas simplement de la colère ou de la déception qui passe dans ses yeux. C’est aussi de la fierté, de l’amour, de l’empathie et de la chaleur.

Elle n’a pas besoin de dire grand-chose, les yeux disent tout. Par exemple, si je me mets à conter une histoire à mon père et qu’en me laissant emporter, je me mets à sacrer à tous les deux mots … elle me lancera ce regard qui voudra dire : « Hey, hey, ça suffit les sacres, jeune homme ».

Si le regard d’une blonde peut dire des milliers de choses, moi je dis que les yeux d’une maman peuvent en dire des millions.

 

7. Elle t’a toujours pardonné.

Jusqu’à présent, je brosse le portrait d’une relation parfaite et harmonieuse avec ta maman. Cependant, t’as pas toujours été un ange avec elle. Surtout dans ton adolescence rebelle, tu t’es surement accroché avec cette femme. C’est normal, tu défiais l’autorité et tu vivais une période intense de ta vie. Cependant, autant tu l’as fait rager et endurer les pires choses pour elle, ta maman t’a toujours pardonné.

Pourquoi ? Parce que c’est une maman et son amour est inconditionnel. Sauf que n’en abuses pas, ta maman vieillit et elle n’est pas aussi solide et en forme qu’avant.

J’te check.

 

6. Elle te fait sentir « à maison » quand tu vas chez elle.

T’as beau te bâtir le plus beau nid d’amour avec ta blonde/ton chum/ta p’tite famille, il y aura toujours un endroit où tu te sentiras le mieux et que tu pourras toujours appeler « la maison » : la maison dans laquelle tu as grandi. Si tu as la chance que tes parents vivent toujours dans la même maison où tu as vécu la majorité de ta vie, c’est un trésor. Ta maman a beau avoir changé ses meubles et peinturer les murs de la maison, les verres sont toujours dans la même armoire et ton vieux verre préféré est encore là pour toi. Les murs sont d’une couleur différente, mais les photos de famille sont toujours là pour que le temps ralentisse un peu.

Et même si ta maman vit seule et dans une autre maison aujourd’hui, ce n’est pas grave, elle sait faire en sorte que lorsque tu entres chez elle, t’as encore 12 ans et tu es comme chez toi. Comme si tu n’étais jamais parti.

Pis là, quand tu seras bien et confortable, elle te dira que ton teint est pâle et que tu as l’air malade.

Immanquable.

5. Elle trouve que t’appelle pas souvent / tu ne descends pas assez.

En toute franchise, je n’ai jamais été un appeleux. J’ai toujours eu le principe que si j’ai pas de nouvelles ou rien de nouveau à dire, j’ai pas vraiment de raison d’appeler. Le small talk, j’suis pas très fort là-dessus. Ce qui fait que c’est souvent ma maman qui m’appelle en commençant la conversation par : « Fak c’est ça, ton père pis moi on se demandait si t’étais mort là … ». Je ne suis pas mort, maman. Depuis avant-hier, je n’ai pas pogné le scorbut, promis. Cependant, pour appeler, je travaille là-dessus. J’essaie d’appeler plus, de jaser de tout et de rien. Même si tu me jases des émissions que je n’écoute pas (La Voix, Trauma, 30 vies, etc.) ton enthousiasme me rend heureux et j’aime ça quand même, te jaser.

Au-delà du téléphone, une bonne maman ça trouve aussi que tu ne vas pas assez souvent la voir. Des fois, j’me dis que c’est normal, mes parents habitent loin de chez moi. Et par loin, je ne parle pas de Thetford Mines ou de Sept-Îles. Je parle d’une ride d’environ 20 minutes. C’est terrible quand tu y penses. La vie étant ce qu’elle est, on a tous des activités et une routine. Parfois, c’est difficile de se libérer, mais au fond, non, ce ne l’est pas. Nos mamans ont raison de nous dire que « ça fait longtemps t’es pas venu nous voir, là ».

 

4. Elle connait tous les trucs

T’as renversé quelque chose sur ta chemise préférée. T’as essayé de le faire partir, mais non, ta chemise semble bonne pour la poubelle. Hey, prends le téléphone et appelle maman. On a tous entendu des « trucs de grand-mère ». Bin ta maman, c’est sa fille, elle a côtoyé la best. Donc, peu importe le problème, une bonne maman aura une solution miracle à te proposer et elle en sera ravie de te la partager : « Jus de citron, bave de serpent corail, chante du Elvis, et fais sécher pour 30 minutes. Sel et poivre au goût. ». Pis ÇA MARCHE. Je vous dis, la sagesse de maman.

 

3. Elle trouve les bons mots.

Parlant de sagesse, une bonne maman, c’est comme la nuit : elle porte conseil. Les scientifiques ne savent pas encore ce qui coule dans le sang des mamans, mais elle a ce don de nous dire les bonnes choses. Et ce n’est pas simplement les choses que tu veux entendre. Ce sont également les choses que tu ne veux pas entendre, mais que tu DOIS entendre. Oui, maman te rassurera sur certaines choses, mais elle saura aussi te dire ces mots durs, dans sa tendresse naturelle, qui te feront réfléchir sur certaines réalités.

Ce n’est pas toutes les mamans qui sont de grandes poètes et des oratrices hors-pairs. Pas b’soin. Une bonne maman saura trouver les mots justes qui t’aideront. Parce qu’elle te connait et qu’elle a plus d’expérience que toi dans un domaine : la vie.

 

2. Elle a sacrifié son bonheur pour le tien.

Une chose que tu découvres en vieillissant, ce sont la vraie nature de tes parents. C’est-à-dire que forcément, tu connais la personnalité de tes parents pour avoir partagé la majeure partie de ta vie avec eux, mais lorsque tu quittes la maison et que tu vieillis, le rôle de tes parents change. Ta maman, lorsque tu étais petit, avait ce rôle d’éducation et de protection (encore un peu aujourd’hui !). Sauf  que maintenant, en vieillissant, ta maman devient plus sensible et plus vulnérable. Tu réapprends à la connaître. C’est encore la même personne, mais elle n’a plus à paraître invincible. Elle veut bien te faire croire le contraire, mais toi, plus vieux, plus mature, tu vois ses vraies couleurs.

En vieillissant, tu réalises tous les sacrifices que ta maman a faits pour toi. Toute cette patience, ce temps et cette énergie qu’elle a dépensés pour toi afin de simplement te rendre la vie facile et que tu sois heureux. Bien souvent, au détriment de son propre bonheur. Pourquoi ? Parce que pour une bonne maman, son bonheur passe par le tien.

Sauf que maintenant que tu vieillis, j’espère que tu réalises que c’est le retour du balancier.

Wink-wink la gang !

 

 1. Elle conservera toujours son cœur de maman.

Au final, une bonne maman ne prendra jamais de pause d’être maman : elle le sera jusqu’à ce qu’elle quitte ce monde. Anyway, elle serait incapable d’arrêter. Ce qui implique que toujours battra son « cœur de maman ». Un cœur de maman c’est cet amour inconditionnel pour toi, cette inquiétude plus ou moins fondée, son obligation à vouloir te protéger, ses conseils qu’elle ne peut s’empêcher de te donner, cet ennui lorsque tu ne donnes pas de nouvelles, sa fierté que tu vois dans ses yeux, cet inconfort qu’elle ressent en-dedans lorsque tu vis des moments difficiles et qu’autre chose qu’un sourire s’affiche sur ton visage. C’est tout le cœur de maman qui subit ça.

Parce que le temps ne changera rien. Si ta maman pouvait vivre jusqu’à 120 ans et toi à 95 ans, elle prendrait encore soin de toi, aussi longtemps que battra son cœur … de maman.

 

turtle-teapot

++++++++++

Ce petit hommage aux mamans est un peu différent de ce dont le Moes t’as habitué. Parfois dans la vie, il est bien d’être plus sérieux et plus sincère. On doit tous beaucoup à notre maman. La mienne m’a transmis cette passion d’écrire et cet amour des mots. Ce qui fait qu’aujourd’hui, dans mes temps libres, j’écris des articles sur un blogue pour divertir des milliers de personnes.

Dimanche, nous fêterons, , la fête des mamans. N’oubliez pas de le souligner de façon grandiose pour cette femme qui a tant fait pour vous. Même si ce n’est qu’un appel. Elle en sera ravie.

J’aimerais également souhaiter un joyeuse anniversaire à ma maman Sylvie, car aujourd’hui c’est aussi sa véritable fête.

Maman, j’espère que cet article qui ne fittait pas dans une carte de souhait, saura te démontrer pourquoi tu as toujours été la meilleure maman et que tu saches, ou du moins te rappelle, à quel point je t’aime.

Joyeuse fête des mamans à tous !

Le Moes

4 thoughts on “10 particuliarités de toute bonne maman

  1. Reply Sophie Lefebvre Mai 22,2014 12 h 50 min

    Juste avant, j’ai lu sur la course mais j’avais envie de lire les particularités de toute bonne maman. Et j’ai trippé fort !
    Merci !

  2. Reply em Mai 23,2014 14 h 16 min

    onnnnnhhhhh tes cute :) ……. mais je me suis rapeller que jen ai 3. et que jai pas fini de m’inquieté. SEIGNEUR.

  3. Reply Brigitte Mai 23,2014 19 h 39 min

    Tout comme Sophie, j’ai lu sur la course et, par curiosité, en farfouillant, suis tombée sur les particularités de toute bonne maman… Merci…
    Une maman :)

Leave a Reply