10 signes que la magie dans couchette de ton couple est disparue 7

Ah les débuts de couple.

Cette  période intense et intemporelle où la passion et le désir sont au top. Un nouveau couple : ça fourre. Tout l’temps pis partout. Tu rentres chez eux pis ça pue le sexe. T’appelles ton chummey pis il ne répond pas à son cell. Quand il te rappelle, il t’explique: « Ouin, sorry j’travaillais dans l’garage. » … VA CHIER, T’AS MÊME PAS DE GARAGE ! Tu les invites à souper un vendredi soir, pis quand ils décident de partir, tu vois le regard complice et vicieux, la blonde l’air de dire : « À soir mon osti, je mets mon suit de dominatrix pis on décalisse le gypse du mur. ». Ils ont le sex smile  dans face, le cœur léger, les parties génitales qui chantent en harmonie. Pis ils dégagent cette crisse de complicité et ce bonheur d’un couple dans une annonce de café Folgers.

Cependant, trop souvent ce nuage magique n’est que de passage. La routine s’installe, le temps fait son œuvre et l’objet de ton désir devient un compagnon de vie et dans des cas plus dangereux, un coloc. Des fois c’est 6 mois, des fois c’est un an, des fois c’est 2 ans, des fois c’est 5 ans. Y’a pas de temps précis, c’est quelque chose qui se fait graduellement.

Bro, un beau jour, tu te rends compte que t’as baisé avec tes bas… pis ta blonde ne l’a même pas remarqué.

Le tour de force d’un couple qui traversera le temps est de préserver le plus longtemps possible ce désir et cette passion. C’est un travail continuel, girl. Tu peux pas automatiquement assumer qu’après 10 ans, vous allez encore vous mordre, vous graffigner et vous slaper l’cul en vous respectant pas dans les marches comme Claude Legault pis la sœur à Beroff dans 19-2.

 Voici 10 signes que t’es sur une pente glissante et que la magie dans couchette est disparue ou est en train de disparaître comme la main de Marty McFly en 1955, quand sa mère se fait raper sur le dancefloor et que son père pussy out.

mcfly

Le flou n’est pas parce qu’il shake.

Apprécie.

++++

 10. Tu portes moins attention à l’hygiène et l’apparence

C’est pas de dire que t’arrêtes de te laver. Tu fais ton hygiène de base pareil. Mais tsé, l’effort et l’attention particulière que tu faisais avec ta pilosité ? Parce que tu te disais que toi pis ta femme… aaah peut-être ce soir ça va arriver ? Petite trime pour d’éventuels moments coquins ? Tsé, tu les spots au hockey, les ceuzent qui garde le gazon trop long. À moins que ta femme trippe sur les années 80, mais ça c’est un autre débat.

Tsé là, quand t’avais une sortie avec ta nouvelle copine, tu t’peignais au lieu de t’enfoncer ta vieille calotte des Cowboys de Dallas sur la noix. Tu mettais ta chemise que même si toi c’pas ta préférée, tu le sais qu’elle, elle trippe dessus. Tu te disais que ça allait l’allumer la chanceuse ! Pis tsé mesdames, quand t’arrivais de la job pis t’attendais plus que 10 secondes avant de te mettre en mou avec un t-shirt de « Bénévolat Ste-Julie – Été 1994 ». T’en rappelles-tu ?

 9. Vous vous déshabillez chacun de votre bord

Penses à un one night. Est-ce que tu laisses l’autre se déshabiller ? Non. Ça serait impensable. À moins d’un striptease, mais là n’est pas le point. TU t’occupes de dévoiler les attributs de ton partenaire à tes yeux excités. TU déballes le cadeau. C’est trippant pis ça fait partie du jeu de séduction.

Si, quand tu t’apprêtes à jouer aux fesses avec ta blonde, vous êtes chacun du bord du lit à vous déshabiller, dos à dos, pas de contact (no french, no frottage)… c’est pas bon signe. Tsé oui, ça s’peut que l’excitation soit si forte que vous voulez pas perdre de temps avant de tséveudire. Sauf que, y’a ça et y’a se déshabiller, dos à dos, à 4 pieds de distance en se jasant de la journée de job, et se rejoindre nus sous les draps pour éventuellement commencer.

Hey, je juge pas. C’est juste pas bon signe.

 8. Les préliminaires sont awkwards

Quand tu partages tout ton quotidien avec une personne, tu deviens un compagnon de vie. Il te voit dans toute l’étendue et toute la couleur de ta palette de personnalité. Tes bons côtés comme tes moins reluisants. Ton partenaire te connaît par cœur. Fak quand t’essayes de virer wild, parfois l’autre personne achète moins ton personnage. Tsé, si, quand t’essayes d’être sexy pis de la turner on, ta blonde rit ou te regarde avec les mêmes yeux dégoûtés que quand elle trouve un chunk de sang en coupant du poulet… c’est difficile de croire, toi-même, que t’es convaincant dans ton rôle de séducteur.

it guy

Hey babe.

 7. Tu redécouvres tes sites grivois

Chief, on se fera pas de cachette, dépendamment de ton appétit et de ta libido, il est certain que comme mâle, tu consultes quand même des sites grivois tout en ayant une bonne vie sexuelle active. Cependant, à moins d’être un serial masturbator, tu devrais voir une certaine baisse, quand t’es actif sexuellement, de tes visites sur les sites du mal.

Parce que quand t’es single, t’as un manque à combler à ce niveau. Tsé. Sauf que quand tu retombes en couple, théoriquement, une bonne partie de ce manque est comblé, right ? Si dans ton historique, tu vois plus beaucoup de Facebook, LaPresse, TSN/RDS, Urbania, The Globe and Mail  et Youtube, mais juste des sites écrit en CAPSLOCK avec des mots pas catholiques, c’t’un signe. T’as réouvert ton dossier « Boring Work Stuff ». Si tu ressens le besoin de deleter ton historique à chaque jour… yep.

À moins que toi pis ta blonde écoutiez de la porn ensemble pour vous gâter… là je me prosterne devant toi. Respect mes cochons.

 6. Les raisons pour le faire / pas le faire sont pauvres

T’arrives à un point où tu justifies de faire le « devoir conjugal » (déjà si t’utilises ce terme, ça sent pas les nuits torrides…) avec n’importe quelle raison de marde possible. Parce que vous êtes tous les deux sans le kid (hey on respecte les parents, mais vous avez du sexe de soccer mom). Parce que « ça fait un bon exercice hen ! ». Parce que tu veux maigrir. Parce que c’est telle journée spéciale (voir plus bas). Mais la plus révélatrice de toute : juste parce que ça fait longtemps. Avoue que tu meurs un peu en dedans en entendant la pitié et l’effort surhumain au moment où ça sort de la bouche de l’être aimé.

Au pire, faites-le… parce que vous ressentez l’envie de le faire ?

Sans compter les raisons qui apparaissent pour ne PAS le faire. Avant un souper, t’aurais le goût d’un quickie ? « Ah, on a pas le temps », « Ah, ça m’tente pas d’avoir à m’arranger encore après », « Faudrait j’défasse ma robe », « J’veux pas reprendre ma douche ». Tsé, oui ce sont toutes des raisons logiques et défendables… mais avoue qu’au début, osti que tu t’en calissais.

 5. Ta tête vaque à des occupations étranges pendant l’acte

Vous vous frencher à belle gueule, vous vous caresser allégrement, vous vous respirer fort dans les oreilles… bref, tu prépares le terrain. Tu gâtes ta blonde pis t’a pousses sur le dos pendant qu’elle, comprenant tes intentions obscènes, écarte les jambes et ouvre la caverne d’Ali Baba. Tu t’installes et entâmes le buffet chaud. On se comprend. Toi, la blonde, tu apprécies et tu relaxes. Puis, soudainement, ton esprit s’embrouille et tu te surprends à te demander « Coudonc, j’ai tu barré mes portes de char en sortant les sacs d’épicerie tantôt ? ». That’s it, t’es plus là.  Tu vis un petit stress intérieur qui occupe maintenant la grande partie de ton esprit.

Quand tu te mets à penser à des peccadilles de la sorte lorsque tu devrais penser à toute autre chose, difficile de croire que t’apprécies le moment et que la signification du sexe dans ta vie a pris une autre tournure. Une osti d’tournure pas cool.

C’est cependant possible que ton chum n’est pas le spécialiste de la dégustation de buffet chaud. C’est possible ça aussi. Tsé, on a tous déjà résolu un problème à la job dans sa tête pendant une mauvaise pipe.

buffet

Slurp-Slurp.

 4. Le moment après-sexe est inexistant

J’te connais pas. J’ignore quel genre de personne t’es dans vie. La logique me dit que quand t’as « conclu la transaction », que tes orteils ont crochi et que t’as poussé ton cri de guerrier triomphant, tu prends quelques temps pour relaxer et apprécier la chaleur des corps exténués. Et que même si ce n’est que quelques mots ou murmures plus au moins compréhensifs, tu partages le phénomène chimique et naturel que tu viens de vivre avec ton partenaire. Tu fixes le plafond en lâchant des soupirs et en frottant le bras de l’autre. Tu connais la game.

Par contre, la magie est disparue si vous sentez une brisure au moment où il y a orgasme. Si vous dites pas un mot après, que t’es déjà parti dans cuisine avec ton croquant prendre une gorgée de jus d’orange. Que ta blonde est déjà repartie à faire un lavage en s’habillant plus rapidement qu’Arturo Brachetti. Ou encore qu’immédiatement après l’acte, vous checkez votre Facebook sur vos cellulaires chacun de votre bord à poil. Le sexe est crissement devenu mécanique pour votre couple, pauvres jeunes gens. Pif-Pif-dans-pantoufle-marci-bonsoir.

 3. Vous avez une routine établie

En partageant le sexe avec le même chum/blonde durant une longue période, tu viens à connaître ses habitudes, ce qu’il aime/ce qu’il n’aime pas. C’est tout naturel que des habitudes se tracent, tu sais ce que l’autre aime/désire. Tu joues safe, tu veux plaire. Vous venez donc à suivre un plan préétabli. Vous voyez la copulation comme un meuble IKEA : A dans B, ensuite C de l’angle D et on se finit avec E. Vous n’avez pas besoin de vous parler, vous savez quoi faire. Vous êtes devenus beaucoup plus efficaces, qu’aventuriers. Vous anticipez les positions à venir. Si ta blonde se place naturellement d’une certaine façon exactement au moment où tu pensais aller dans cette position sans que tu lui demandes… oui, c’est une preuve de complicité et d’historique ensemble, mais c’est surtout un signe que vous fourrez toujours de la même maudite façon. Plus de surprise ou d’expérience, on monte le meuble IKEA selon le plan.. Tsé, c’est chill de changer le plan des fois. Arrange-toi pas pour que ta blonde demande à son collègue plus manuel que toi de l’aider à monter le meuble, pour explorer c’est quoi les autres façons de le monter.

handyman

Décalisse, « Thierry-le-collègue-bricoleur »

Vous avez également la routine de l’endroit. Plus la magie se perd, plus tu te diriges exclusivement vers la chambre à coucher. Tu privilégies le confort à l’originalité. Parce qu’au début mon crisse de pervers, tu te promenais dans maison en calculant avec ton bassin la hauteur des comptoirs, des tables, des meubles pour préparer d’éventuels scénarios de cul épiques. Oh oui, tu le faisais pis tu le sais.

 2. T’aimes les anniversaires et les occasions spéciales

Au début de ton couple, quand la magie de la couchette était à son paroxysme, le meilleur jour pour le faire était : aujourd’hui. Tous les jours étaient un cadeau de Dieu pour te pratiquer à lui faire un futur petit disciple. Quand la routine s’installe, que le temps fait son œuvre et que la magie dans la couchette se dissipe, tu t’accroches à certaines bouées pour sauver ta vie sexuelle. Genre ta fête. Genre la St-Fucking-Valentin. Genre votre anniversaire de couple. Maudit crisse, tu t’inventes même du sang irlandais à la St-Patrick pour inciter ton chum à te brasser un peu. T’en viens à apprécier certaines dates parce que tu sais que c’est une des seules bouées qu’il te reste. How sad is that ?

 1. Tu te mets à compter les jours d’intervalles

Un des premiers signes que la magie dans la couchette de ton couple se désagrège, c’est que… tu le fais moins souvent. Parfois, c’est pas volontaire. Par exemple si tu travailles plus, t’as moins de temps. Parfois, c’est un des deux qui vit quelque chose de difficile et ça éteint le désir. Parfois, c’est simplement le temps qui fait son œuvre. Y’a pas un couple qui fourre aussi souvent qu’à ses débuts, c’est officiel. C’est immanquable.

Reste que, quand tu te mets à calculer le temps entre vos ébats… c’est qu’il commence à avoir une disparité notable. C’est que ça te dérange et tu l’as remarqué. Pourquoi tu prendrais la peine de compter si ça te dérangeais pas ? Dans tes soupers de filles, 2-3 bouteilles de vinos plus tard, tu prends la peine de confier à tes sacoches que tu te rappelles à peine de la dernière fois ? Quoi ? Y’a plus d’action au Canadian Tire Center que dans ta couchette… ça va pas bin.

Hey, on l’entend au hockey. On l’entend à pêche. On voit l’acceptation de la fatalité dans les yeux d’un homme qui se confie et qui prend une trop grosse gorgée de bière après. Il te dit que ça lui dérange pas, mais il part dans son truck et fait un burn de 10 secondes en crissant son camp du parking. Pis à entendre le nombre de burn-outs de pickup dans les rues, on peut en conclure que y’a du sexe qui se perd !

++++

Et puis ?

Toujours est-il que, oui, les apparences peuvent être trompeuses. Ce n’est pas parce que tu t’es malheureusement reconnu dans quelques signes de ce triste palmarès que la magie dans ta couchette est morte et que votre couple joue plus souvent au Scrabble qu’aux fesses.

Maaaaaaaaaaais, check ça, ça r’garde pas bin. Demande-toi c’est quand la dernière fois que vous l’avez fait ?

sad man

Stock Photo la plus cheezy possible.

À la prochaine, peeps !

Le Moes

7 thoughts on “10 signes que la magie dans couchette de ton couple est disparue

  1. Reply Yann Jan 31,2014 20 h 17 min

    #8 est trop bon! Triste? Drole? Tellement vrai..

  2. Reply Patrick Fév 5,2014 12 h 10 min

    j’adore ton style! Cru mais pas vulgaire et on voit que tu fais des efforts pour trouver des mots justes, originaux et tu évites la répétitions (ta femme doit être contente..ou pas).

    Super blog encore!

    Tu me gagnes comme suiveux!

  3. Reply Tom Fév 18,2014 16 h 14 min

    J’attendais un 3ème solide article pour suivre et voici! (Vieilesse, hockey pis lui!).

    Y’a-t-il une newsletter? Où t’envoie les articles nouveaux (c’tu pour ça mon mail?)

    Continue, c’est parfait!

    • Reply Le Moes Fév 20,2014 13 h 17 min

      Salut Tom !

      Merci pour tes bons commentaires !

      Il n’y a pas de NewsLetter, mais nous avons un groupe sur Facebook (Grand Roux et Moes) : https://www.facebook.com/grandrouxetmoes

      Également sur Twitter : @GrandrouxEtMoes

      C’est sur ces deux plateformes que nous informons les gens des derniers articles et nouvelles !

      Merci de lire !

      Bonne Journée :)

Leave a Reply