AVANT vs AUJOURD’HUI: Le temps des fêtes 2

Geling-Geling, c’est décembre, joualvert.

Dehors novembre et maintenant arrive décembre, ce qui signifie que c’est en plein dans la période des fêtes. Es-tu prêt ? Publiciteux, marketeux et bussnisseux te font comprendre assez vite que rendu en décembre c’est Noël. Peut-être que St-Nicholas ne passera que dans la nuit du 24 au 25, mais toi tu dois passer bin avant faire ton shopping. Sinon, tu devras te battre avec les autres membres du club de la procrastination dans une compétition féroce et sanguinaire à la Hunger Games, le 23 au soir.

J’suis un gars nostalgique et comme j’aime comparer les époques, j’ai eu cette idée de comparer le temps des fêtes de nos années de jeunes bambins avec notre Nintendo 64 avec le temps des fêtes de nos années de jeunes adultes et moins jeunes.

Apprécie.

 

+++++++

La première neige

AVANT : Ah ! Quand ta mère te réveillait en te disant de regarder dehors … tu l’savais. BOOM ! Le féerique tapis blanc dans les rues, le gazon et les voitures. T’anticipais déjà les batailles de boules de neige dans la cour d’école, les bonhommes de neige, les forts, les silhouettes d’anges, ton nouveau suit d’hiver. C’était le premier signe que Noël était à nos portes ! YÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ !

AUJOURD’HUI : Tu te lèves pis tu te dis « Ah! Mange-moi l’boutte … déjà ? ». Et là, tu fais une liste rapide dans ta tête que tu dois faire. Bon, où est-ce que j’ai mis mes bottes ? J’ai tu mon balai Oscar dans ma valise ? Ah man, mes tires d’hiver sont-ils encore bons ? Faut j’appelle le garage avant le 15. Shit, c’est vrai, mes pneus étaient finis l’an passé. J’achètes-tu neuf ? Ah, peut-être aller voir sur Kijiji pour une deal pis monter à Kanata pour sauver 50$. C’est quelle date qu’on peut plus se stationner dans les rues ? Le 5 ? Ou bin c’est juste après une tempête ? Asti d’neige sale.

 

Les vacances de Noël

AVANT : Si y’avait quelque chose de certain dans l’temps, c’est que t’avais un kickass congé durant le temps des fêtes. Genre du 20 décembre au 8 janvier. Pis dans les derniers jours avant, les journées ressemblaient à du visionnement de films, échanges de cadeaux et bricolages de Noël. Après les examens de mi-décembre, c’tait easy en crisse.

AUJOURD’HUI : Dépendant de ta job, c’est possible que tu travailles pas mal dans le temps des fêtes. Si t’es au privé, peut-être tu dois rentrer travailler pour une urgence le 26 au matin. Si t’es au gouvernement, peut-être que tu ne pourras pas prendre autant de jours de vacances parce que par ancienneté, la grosse Manon prend fucking 3 semaines de congé de mi-décembre à début janvier et quelqu’un doit couvrir. Et si t’exerces un travail comme policier, ambulancier ou infirmière, tu risques de travailler direct au réveillon. Sorry, la Terre n’arrêtera pas de tourner pour toi.

 

Les cadeaux

AVANT : Des cadeaux ? Quand t’étais jeune, le plus proche d’un cadeau que tu pouvais donner, c’était un bricolage affreux que t’avais fait à l’école avec des cure-pipes, du glitter et de la ouate qui se décomposait dans ton sac d’école en route vers la maison. I guess que ça valait la peine parce que malgré ton insistance, ta mère l’affiche encore chaque maudite année sur son frigo. MOM, LE PÈRE NOËL A JUSTE UN ŒIL PIS Y’A PERDU TOUTE LA OUATE DE SA BARBE ! Dans l’temps, les cadeaux, c’était le moindre de tes soucis.

AUJOURD’HUI : Noël, c’est les cadeaux. « Ah! non, Noël c’est d’être avec ta famille, c’est les beaux moments ensemble, c’est l’amour. » Shut the front door. Cette année, arrive dans ta famille avec zéro cadeau, vit le malaise de l’échange unilatéral et admire l’an prochain comment cette personne ne t’apportera pas de cadeau. C’est réglé, faut t’achètes des cadeaux. Maintenant, quel beau puzzle que de trouver un cadeau pour tout le monde. Des certificats-cadeaux ? How original. Fait 9 noëls de suite que j’achète un certificat au Canadian Tire pour le paternel. Sans compter le cauchemar de se mêler à une orgie de 3500 personnes enragées dans les centres d’achats. Hey, shop online, le gros. OUI, MAIS FAUT TU TROUVES LE BON CADEAU PAREIL ET T’ESPÈRES QU’IL ARRIVERA À TEMPS.

 

Le père Noël de centre d’achats

AVANT : Le paroxysme de ton mois de décembre. WOW, le père Noël est là ! Devant moi ! Les jambes me tremblent. Et il me parle ! Jésus-Marie-Joseph, j’suis bin nerveux ! Oui, Père Noël, j’ai été sage ! N’oublie pas mon Nintendo le 25 ! Merci! Je t’aime, Père Noël.

AUJOURD’HUI : Tu juges le père Noël de centre d’achats. C’tu moi ou sa barbe est fake ? C’tu lui qui pue d’même ? Criss, yé bin bête avec mon gars ! Pourquoi il jase 5 minutes avec lui et juste 30 secondes avec ma fille ? La ligne n’avance pas fuckall. Fait bin chaud icitte. NENON PÈRE NOËL PARLES-Y PAS D’UN IPAD, OSTI C’EST TROP CHER ! Ok on souriiiiit les amis. PÈRE NOËL SOURIS J’AI DIT! Non, finalement, c’te père Noël-là, je l’aime pas, on ira ailleurs la prochaine fois. En plus sa barbe est jaune-usé.

 

Le party du 24 ou du 25

AVANT : Quand t’étais ti-cul, c’était de garder tes souliers dans la maison, te bourrer de friandises, donner des becs forcés aux matantes, attendre de pouvoir ouvrir les cadeaux, te coucher plus tard et finalement être turbo-fatigué et tomber endormi. Dépendant de tes traditions, moi le Père Noël passait entre le 24 et le 25. Alors, je m’endormais les poings bin serrés en attendant que le Père Noël passe. Le lendemain, t’achalais tes parents à 5:01 pour se lever et développer les cadeaux.

AUJOURD’HUI : Le party c’est la boisson. C’est d’être éméché dans ta famille en buvant n’importe quoi : du punch, du caribou, du coureur des bois, des shots trois couleurs, du vin, de la bière, du cognac, du café Baileys. Les becs des matantes sont encore forcés, mais au moins tu comprends pourquoi. Si t’es nouvellement célibataire, on te demande pourquoi t’es pas accompagné. Si t’es célibataire depuis quelques Noëls, on te demande si t’es fif/gouine. Si t’es en couple, on te demande c’est pour quand les bébés. Pis si t’as des enfants, on te demande c’est pour quand le mariage. Alors, tu bois. Le lendemain, t’as un solide mal de pioche et la vie t’exige de te lever tôt : les kids, les brunchs, la visite, le Boxing Day, etc.

 

+++++++++

Bon, j’ai l’air du Grinch comme ça, mais j’adore le temps des fêtes.

Reste que … on va s’le dire, Noël d’antan et aujourd’hui, c’est deux mondes complètement différent.

J’te souhaiterais pas de joyeuses fêtes tout d’suite, parce que j’pas aussi précoce avec Noël que le Dollarama le 1er novembre, mais j’vais te souhaiter une belle préparation d’ici le 25.

Soyez sages: he knows when you’re not sleeping.

À la prochaine !

 

Moes

 

2 thoughts on “AVANT vs AUJOURD’HUI: Le temps des fêtes

  1. Reply Véro Déc 9,2014 22 h 29 min

    Ahahah! Dans les partys d’aujourd’hui, t’as oublié aller dans la belle-famille et faire semblant d’aimer la trempette-à-crevettes-louche-qui-a-passée-la-veillée-sur-la-table!

Leave a Reply