Le Dictionnaire du Moes (TOME II) 3

Hey, c’est bon t’revoir.

T’as reculé l’heure le weekend dernier ? Non ? Ok, j’attends. C’est fait ? Hey, viens pas m’dire que j’pas correct avec toi là.

Ceci étant dit…

Tu te rappelles du Dictionnaire du Moes (Tome I) ? Bin voici le deuxième tome.

Apprécie.

++++++++++++++++

Alarme : Annonciateur de la fin de ton activité préféré. Son strident hautement déplaisant qui sert à te tirer de ton sommeil profond et te rendre grognon en baragouinant « osti, pas déjà … ». Fonctionne à merveille un samedi matin lorsque tu veux dormir et oublie sa seule job lorsque tu as un rendez-vous matinal de semaine très important.

Bro : Diminutif de Brother. Sobriquet qui témoigne d’une proximité vraie et d’une appréciation amicale non sexuelle d’un homme envers un autre homme. À la différence de « Big », « Gros », « Dude » ou « Man », le « Bro » ne peut pas être utilisé avec des inconnus et ce même si t’es saoul comme une botte. D’où l’expression « Don’t bro me, dude. »

Cheese: Mot que l’on faisait prononcer aux personnes que l’on photographiait en 1997. Sa sonorité et sa prononciation font en sorte que les muscles du sourire s’activent. Aujourd’hui, t’as pu le droit. Fuck, t’es quoi ? Une matante de 64 ans avec son kodak jetable ?

DD: Pourboire supplémentaire dans la restauration, nonobstant la qualité du service offert.

Érection: Le plus authentique des compliments lorsque que les éloges et glorifications verbales ne suffisent pas.

Facebook: Perron de l’Église d’antan un dimanche matin après la messe, mis au goût du jour et avec un perron contenant crissement plus de paroissiens et de détails non-pertinents.

Grange: Bâtiment agricole qui servit jadis à entreposer du bétail, du foin et autres quotidiennetés du fermier. Structure décrépie dû à l’abandon de son entretien, elle s’est vue donné une seconde vie lorsque qu’une décoratrice intérieure un peu crinqué a décidé d’aller arracher ses vieilles planches centenaires pour les crisser sur les murs de sa maison. Conséquence directe de l’apparition soudaine de vieilles larves, fourmis, termites, araignées dans ta maison et du fait que ton chat a attrapé la peste bubonique.

Hoquet : Possiblement la banalité involontaire la plus désagréable qu’un humain peut attraper. Il se distingue par sa complète absence de remède réellement efficace pour l’éradiquer (lâche-moi avec « boire de l’eau la tête en bas ») et par l’envie de vouloir puncher un vase chinois rare. Salutations à Charles Osborne, qui a hoqueté pendant soixante-huit-fucking-ans à une fréquence allant jusqu’à 40 par minutes !!! Hey, fuck ta vie, Charley.

Instagram: Application qui consiste à trop souvent prendre en photo un moment ordinaire que nous vivons tous, de façon visuellement assez cool pour qu’il devienne extraordinaire aux yeux de tous. Transformer un spaghetti du mardi soir en une expérience culinaire de haute gastronomie ou transformer une bière sur une terrasse en un voyage à Munich.

Jalousie: Émotion d’insécurité face à l’intrusion non-désirée d’une partie extérieure qui, à la subjectivité de l’individu, pourrait menacer l’équilibre d’un couple. Se manifeste de nos jours, suite à un simple like d’une jeune femme arborant le bikini sur sa photo de profil, à ton statut insignifiant sur tes toasts. « Euh, c’est qui c’fille-là ? ».

Kamasutra : Le seul livre que tu ne veux pas voir dans la bibliothèque en visite chez tes parents.

Lavage: Tâche ménagère de fin de semaine qui se compare au sexe d’un couple dont la fin approche: pendant que ça se fait, ton focus est complètement ailleurs.

McDonalds: Chaîne de restauration rapide la plus célèbre au monde. Solution aux fringales de fin de soirée/nuit où t’as bin trippé étant ado, abusé étant jeune adulte festif et que désormais, tu regrettes amèrement le lendemain à mesure que la vingtaine avance.

Neige : Phénomène météorologique qui se traduit en une averse de gouttes d’eau qui gèlent pour former des flocons blanc. Excitation à la première tombée, vif écœurement à la deuxième.

Oops : Mot que l’on utilise lorsque l’on commet une gaffe. Cute lorsque tu renverses tes céréales par terre, potentielle source de colère lorsque t’as mal calculé ton excitation lors d’une fellation.

Permis: Initiative arrogante de la part de la SAAQ pour te rappeler que même à ta fête, t’as de quoi à payer. Le seul cadeau de fête que tu peux vraiment dire « R’garde, c’tait vraiment pas nécessaire ».

Quarter : État d’une érection entre le semi et l’absence totale. Se caractérise par un léger réveil soudain qui est perceptible seulement par son propriétaire. Provoqué par la vue d’un décolleté trop profond, des leggins trop révélateurs, ou une pensée coquine souvent dans un contexte inapproprié, comme le travail.

Raclette : Plaque chauffante portative qui permet de partager un repas entre amis/famille en faisant cuire divers aliments et viandes. Connu pour ses classiques tels que : le pain calciné oublié sous la plaque, le dude qui met du beurre à l’oignon à grandeur même s’il en est le seul fan, la fille allergique aux crevettes qui le dit juste au milieu de repas et le détecteur de fumée qui part quand tout le monde est bien installé.

Starbucks: Shop à café qui permet de savoir si ton nom est compliqué, si ton anglais est douteux ou si l’employé qui te sert a une connaissance générale très limitée.

Tuque: Accessoire de mode qui jadis, se portait exclusivement l’hiver et servait à se protéger du froid.

Ustensiles: Losers qui ne se font jamais inviter lors du visionnement d’un Super Bowl.

Vino: Substance alcoolisée qui, pour les femmes, agit comme un animal de compagnie. Tel un chat, c’est un antidépresseur qui apporte confort, chaleur, sentiment de sécurité, et qui t’accompagne sur le bord pendant que tu prends ton bain.

Wings: Amuse-gueules désignés lors de rassemblements entre boys. Loi non-écrite mais très connue qui stipule que ton emplacement sur l’échelle de la virilité est en lien direct avec le degré de piquant de la sorte de tes ailes. La transpiration du front, les lèvres qui craquent, le nez qui coule sont perçus comme des trophées dans l’univers masculin.

Xanthophobie : La phobie de la couleur jaune. Personne qui tremble devant des canaris, fuit les taxis, remplace le maïs de son pâté chinois, crie lors qu’il pisse et redoute le sourire de Pierre Lebeau.

Youloop : Phénomène par lequel tu pensais regarder un seul vidéo sur le site Youtube et que finalement, te fais passer plus d’une heure. Initialement, tu visionnais un simple vidéoclip de Mumford and Sons et désormais t’es rendu à regarder le vidéo flou et amateur d’un touriste qui filme un charmeur de serpent dans une cave obscur au Bangladesh.

Zoophile: Croisement entre Jian Ghomeshi et le défunt Steve Irwin.

++++++++++

À la prochaine, peuple.

Le Moes

3 thoughts on “Le Dictionnaire du Moes (TOME II)

  1. Reply Marie Nov 5,2014 19 h 08 min

    Encore une fois très drôle! :-)…une réflexion: être Charles, j’me suicide après 1 mois c’est clair…68 ans? MAN!

  2. Reply Camille G Nov 8,2014 21 h 10 min

    C’est pour quand le tome 3?

Leave a Reply