TOP 12 – Les meilleures recherches Google pour accéder au blogue 9

Cette semaine, Le Moes a le goût de s’amuser.

Tu penses qu’il est seul sur ce blogue, mais il a aussi l’input d’un ami qui est également un excellent programmeur/faiseux de site Web. Lui, il me guide sur la meilleure façon d’utiliser la plateforme WordPress et il m’informe des statistiques liées au blogue. Sa statistique préférée; les mots-clés utilisés pour se rendre sur notre site. Osti. Je vous jure, c’est du bonbon. On s’abreuve de ce nectar divin, lui et moi.

Chaque jour, des millions d’internautes écrivent des mots-clés dans le moteur de recherche Google. Des recettes, des questions, des titres de livres, et une panoplie de sujets variés et vastes. On se dit, disons, pour l’article « 10 particularités de toute bonne maman », la recherche Google doit être uniquement « bonne maman », « fêtes des mères » ou « cœur de maman » right ? Bien non. Très non.

Après quelques articles, tu reconnais mon style qui est un délectable mélange entre le vocabulaire soigné et le crissement vulgaire. Ce qui fait que certains textes contiennent des passages hyper hard (avec des mots grivois et déplacés) alors que l’ensemble est tout léger, humoristique et même sensible. Là où ça devient intéressant, c’est qu’à cause de ces passages vulgaires, des gens se retrouvent sur le blogue alors qu’ils cherchaient quelque chose de … différent. Genre, bin trop étrange. Genre, qu’après avoir survolé l’intégral des recherches qui aboutissent au blogue dans le dernier mois, j’avais un goût de vomi dans la bouche. On va se concentrer sur les étranges, drôles et bizarres … mais pas sur les recherches dégueulasses de pédos, zoophiles et autres (parce qu’il y en a … c’est les Internets après toute).

Voici : TOP 12 – Les meilleurs recherches Google pour accéder au blogue.

Bienvenue du côté sombre de l’humain.

J’te fucking jure, j’ai rien inventé. Tout est véridique et copié de façon authentique.

Apprécie.

dude 2

Internaute typique.

+++++++++++++++

12. « Quand je cours je me chie dessus »

Premièrement, j’aimerais te dire que je suis désolé de lire ça. Deuxièmement, j’aimerais te dire que j’suis bin trop crampé parce que je te vois taper cette recherche, devant ton ordinateur, dans ton beau suit Nike Run fluorescent, littéralement assis dans tes excréments post-course. Clairement, si t’as pris la peine de faire la recherche, c’est que ce n’est pas la première fois que ça t’arrive. Mettons la première fois, tu te dis : « Ok, ça doit être le McDo d’hier … ». Mais si ça t’arrive souvent, fuck ta vie.

J’ai déjà eu la discussion avec des amis coureurs. Tous peuvent affirmer qu’ils ont souvent pogné l’envie de caca classique en pleine course, surtout lors de distance plus longue. Pourtant, PARSONNE s’est chié dessus. On s’est tous dit : si l’envie devient trop intense, t’arrêtes dans un champ, ou peu importe t’es où, et tu ouvre les écluses. À quel point la course est importante pour que tu acceptes de plein gré, en tant qu’adulte, de te chier dessus, pour ne pas perdre de temps ? METTONS LEUH, t’es sur le bon pace pour te qualifier pour le marathon de Boston et il te reste 1km à faire avant la fin ? Volontairement beurrer tes shorts et finir avec des coulisses brunâtres le long de tes magnifiques jambes musclées de coureurs sous les acclamations de la foule … c’est encore une bonne idée ? Parfait, mais envoie-nous le photo finish de ta course, on veut se faire des t-shirts !

 

11. « Comment faire la magie en coupant un bras »

Cher magicien en herbe, j’espère que tu auras su trouver le truc derrière le tour de magie que tu voulais exécuter. Clairement, ce n’est pas sur notre blogue que tu trouveras lapin à ton chapeau. J’espère également que cette recherche a été faite AVANT d’essayer le tour et non APRÈS. Parce que se couper un bras ne relève pas de la magie, mais bien de l’automutilation. Tu sais que la magie, c’est une illusion, right ? J’espère que tu n’es pas non plus de ceux qui croient que la wrestling c’est pas fake. Sinon, ta maman devra payer un nettoyeur pour se débarrasser du dégât de sang que son gars de 32 ans a fait sur le tapis de son sous-sol.

 

10. « Comment savoir si on est imberbe »

Comment t’expliquer … eum … … c’t’assez simple. Quand tu te brosses les dents le matin pis tu te check la face, as-tu des cheveux, appelés « poils », au niveau de ton menton, sous le nez, joues, mâchoire et cou ? Non ? T’es imberbe. Quoi ? T’as quelques poils et par définition, un imberbe est quelqu’un qui n’a « pas de poils » ? Yeah, mais non, quand t’arrives à ta puberté, y’a des hormones, dont la testostérone qui ont pour effet de stimuler la croissance de tes poils, ton shaf … ah pis dude, si t’as cherché dans Google pour savoir si t’es imberbe, c’est clair que tu l’es, ciboire. Pas un gars avec une barbe qui se demande : « Diantre, suis-je imberbe ? » Mais hey, j’espère t’as lu mon article et que t’as vu que t’es pas tout seul. Cheers !

 

9. « Chanson qui commence doucement puis qui part en saoul »

De kessé ? Une toune « qui part en saoul » ? Jamais entendu ça. Qui part en fou, ok, mais en saoul ? Anyway, avec une description de même, ça m’étonne pas que tu n’ai pas trouvé ta chanson et que tu te sois retrouvé sur l’article des tounes qui vont virer apeshit quand t’es saoul. J’vais faire l’effort pour toi par contre, parce que si y’a quelque chose dans vie qui fait chier, c’est bin de PAS TROUVER LA MAUDITE TOUNE QUE T’AS DANS TÊTE. J’te feel, inconnu(e), j’aimerais mieux me donner moi-même un wedgie en bas de mon 3e étage que de chercher une maudite toune pis pas la trouver. Ok, donc une toune qui part tranquillement puis qui part en saoul. Henri Dès ? Madonna ? Mario Pelchat ? Def Leppard ?

Bin non, j’te niaise, c’est clair que tu cherchais Bohemian Rhapsody de Queen. EXCELLENT CHOIX !

 

8. « Tu sais quand tu es une danseuse … quand »

… Quand ta principale source de revenu est de te crisser à poil sur un stage au son de la musique devant une foule d’hommes en rut qui siffle ? Sérieux, t’es pas certaine si t’es une danseuse ? Tu penses que tu fais quoi au milieu des spots les seins à l’air, la vulve-au-vent ? Modèle artistique ? Regarde comme il faut, y’a pas personne qui a un chevalet et de la peinture, même si tous aimeraient bien se tremper le pinceau (Merci ! Merci !). T’as remarqué que des hommes se couchent sur le plancher avec des billets de banque dans la bouche en espérant que tu viennes les ramasser avec tes attributs ? Tu dois être danseuse parce que les serveuses de restaurant ne réagissent pas vraiment à ce genre de pourboires. Honnêtement, elle ne trouve même pas ça drôle. Surtout au St-Hubert. Ils appellent la police pis toute. Ouin.

Ceci étant dit, bonne chance dans ta recherche et j’espère que tu as trouvé au moins des indices qui te diront si oui ou non, t’es une effeuilleuse de profession. Sinon, passe dans les locaux du Moes et on évaluera la situation en mains et en yeux propres.

Gratuit en plus.

 

 7. « Une amie respire fort la nuit excitations »

Je ne sais pas par où commencer. On dirait un fragment d’une lettre envoyé à une sexologue de magazine ou de journal :

Chère Marie-Christine, une amie a dormi à la maison l’autre jour et je me suis levé dans la nuit pour la regarder dormir. J’ai remarqué qu’elle respirait fort et ça m’a excité au plus haut point. Suis-je normal ? Anonyme de Trois-Rivières.

Ok, de un, tu creepais ton amie pendant qu’elle dormait ? Ça va ? C’est correct de regarder dormir ton bébé de 2 ans, ton kid de 7 ans brûlé après une journée au Parc Safari ou encore ta blonde qui s’endort toujours quand t’essaies de regarder Game of Thrones avec elle … parce que c’est cute. Sauf que stalker tes amies pendant leur sommeil ? Freeeaaakkkkkkk. Ted Bundy a commencé de même, tsé. Attends, ça ne s’arrête pas là pour toi, ça « t’excite » ? De quel genre de respirations on parle? Genre que ton amie faisait un rêve croquant et que tu l’entendais gémir? J’peux voir. Ou alors, par respirations fortes, tu parlais de quelqu’un qui ronfle ? Parce que ça, ça serait étrange sur un esti d’temps. « Est-ce que ta blonde ronfle toi ? Ouin, mais c’pas grave parce que ça m’excite! »

Wait, what ?

 

 6. « Femme nue qui fait n’importe quoi »

Celle-là je l’aime parce que j’veux m’imaginer le père monoparental qui se cherche une femme à tout faire pour l’aider dans ses tâches quotidiennes. Fuckall sexuel, mais elle se doit d’être nue pour faire n’importe quoi. Il lui fait tailler ses cèdres en avant. Nettoyer la piscine. Faire pratiquer la table des multiplications avec sa fille. Aller porter ses petits au soccer le mardi soir. Faire sa comptabilité. Faire cuire du bacon dans la poêle en sautillant parce que le gras lui splash sur la bedaine. Changer une ampoule au plafond. Bâtir un deck. Labourer son jardin. Aller chercher son courrier au coin de la rue. L’accompagner à la soirée des parents pour rencontrer le professeur de son fils. N’importe quoi là.

Tsé, la face de l’escorte qui se présente chez le dude, qui s’attend aux pires atrocités et qui finalement, après s’être fait dire de se foutre dans son plus simple appareil, se fait donner un galon de peinture pis un rouleau. « La chambre des enfants est due en maudit ! ».

 

5. « Pieds qui transpirent porn »

Ce qu’il y a de plus drôle que chercher de la porn, c’est d’en rechercher avec des critères précis. Voici un(e) fétichiste flagrant qui ne se reconnait pas dans le bing-bing-pow-pow traditionnel que lui apporte la porno. Nenon, on veut des gros plans sur des pieds dont les glandes sudoripares fonctionnent à plein régime. On parle d’un homme qui peine à cacher son excitation quand quelqu’un dit : « coudonc ça sent dont bin les pieds icitte ?! ». Mieux, une femme qui sent tes shoes dans le vestiaire du gym pendant que tu prends ta douche.

Clairement, alors que tu te préparais à te soulager sur un court-métrage coquin, t’as atterri finalement sur notre blogue et t’as lu l’article sur la course à PIEDS avec ton soldat au garde-à-vous dans les mains. Prochaine fois, je penserais à toi et je donnerais plus de détails sur la sueur de mes pieds. Promis.

 

 4. « J’ai sucé mon pote »

Hey, on salue nos cousins français ! Bon, l’idéal aurait été de garder ta soirée de Xbox, alcool et turbo-bromance pour toi. Honnêtement, comment en êtes-vous arrivés à cette fausse bonne idée, les boys ? C’est certain que y’avait de quoi de bon à tévé avant d’arriver à c’te projet-là ?

Pis anyway, qu’espères-tu trouver en recherchant pour ça ? De un, non, ce n’est pas un accident. Dire le nom de ton ancienne blonde pendant que tu copules avec ta nouvelle blonde, ça c’est un accident (enjoy ta nuit sur le sofa, mon chum …). Mais, de prodiguer des soins particuliers comme ça à ton bro ? Non. De deux, si tu fais la recherche dans l’espoir de trouver réponse à la question : « Suis-je homosexuel ? » J’pense que tu connais la réponse. Assume et vis ta vie.

C’est comme si un gars qui vient de buster une maison, s’appropriant des bijoux et un laptop, rechercherait : « Suis-je un voleur? ».

 

3. « Deux grosses se savonnent »

Ah, une autre recherche coquine précise. Du moins, ça sonne coquin. Je ne crois pas que la personne soit véritablement à la recherche de deux femmes corpulentes qui se nettoient les mains mutuellement après avoir mangé des pistaches rouges … right ? Ce qui est magique, encore une fois, c’est que l’on parle d’un internaute qui planifiait une séance de massage et qui atterrit encore une fois sur le blogue. De par les mots-clés, je dirais qu’il a probablement été dirigé vers l’article sur les joueurs de hockey. J’y fais allusion de douche, de savonnage, mais par « grosses », je ne parlais pas de filles dodues, mais bien de gros peunisses.

FAT BOTTOMED GIRLS YOU MAKE THE ROCKING WORLD GO ROUND !

 

2. « porn le moment ou le sang sort »

Ok. What’s up man ? Tu recherches des affaires crissement intenses pis crissement dégueulasses. Le mélange sang et sexe, vraiment ? Pis, y’a tu quelqu’un qui peut m’expliquer, c’est quand, dans une scène de cul, « LE MOMENT OÙ LE SANG SORT » ? Hey, c’est peut-être moi qui a un champ de recherche érotique trop soft et pas assez hardcore ? Sauf que si je visionne un vidéo et qu’à un moment le sang sort, j’vais avoir un haut-le-cœur. Probable que mon propre peunisse me regardera en me demandant : « Dude, on check quoi là?!? ».

Tsé, mettons que t’es un fan de violence et de châtiment corporel quand t’es dans couchette, c’est chill (en autant que ton partenaire est moindrement d’accord avec l’idée de rentrer à job le lundi pis travailler debout). Sauf que pourquoi faire de la recherche aussi explicite ? Y’a des sections spécialisées dans la plupart des sites, fais juste fouiller.

Bonne chance Dracula.

 

1. « Porno fille sourde »

J’te jure. Un moment donné, y’a un dude ou une chix qui s’est assis et s’est mis à rechercher pour de la porn mettant en vedette, une fille sourde. On s’entend (get it ?) que c’est fucké en joualvert là ! Mettons nos lunettes sur le bout de notre nez, nos deux index collés et analysons qu’est-ce que peut rechercher quelqu’un qui consomme du XXX avec une malentendante. J’établis que la fille en questionest également muette. Pleins de questions me viennent en tête. Est-ce que notre freak est à la bibliothèque de son quartier et cherchait un vidéo discret ? Est-ce qu’il est au fond un homme en manque de confiance qui préfère ne pas avoir de feedback au moment de ses rapports sexuels avec les femmes qu’il brasse ? Est-ce que c’est le type qui n’aime pas le cliché du dirty talk durant l’acte et donc, va dans le radical ? Est-ce que les préliminaires du début du film se font en langage des signes ? Et on sait tousqu’une personne malentendante, de par la privation du sens de l’ouïe, a une locution affectée … à quoi peut ressembler une jeune femme sourde-muette qui atteint un solide orgasme ? J’veux pas manquer de respect à personne, j’suis foncièrement curieux.

Bon calisse, j’vais être obligé de faire la même recherche.

+++++

dude

Wow, j’ai eu du plaisir. La morale de l’histoire, c’est que même si t’es tout seul chez toi et tu crois que personne ne peut voir ce que tu fais sur ton ordinateur … penses-y encore avant de rechercher tes trips de fuckés sur Google.

Également, j’aurais désormais une arrière-pensée lorsque je verrai un liseux ou une liseuse qui m’écrira quelque chose comme « j’suis tombé sur ton blogue par hasard … ».

Oui, oui … par hasard.

Bonne semaine les déviants !

 

Le Moes

9 thoughts on “TOP 12 – Les meilleures recherches Google pour accéder au blogue

  1. Reply Catherine Juil 3,2014 8 h 50 min

    C’est vraiment tordant, mais j’ose pas imaginer ceux dont tu nous à pas parler. Ça doit être troublant…

    (encore un autre svp…)

  2. Reply Patrick Juil 4,2014 12 h 32 min

    Solidement drôle encore une fois!

  3. Reply Em Juil 4,2014 12 h 36 min

    Délicieux! Le premier d’une série trimestrielle peut-être?!

  4. Reply Diane Juil 6,2014 15 h 08 min

    Non mais… Je peux pas croire que des gens ont tapé de telles phrases! Je te lis depuis ton article sur la course à pieds (Wonder woman) mais JE TE JURE que je suis pas arrivée sur ton site avec ce genre de recherche!!! LOL

    Sérieusement, du bonbon à lire, comme d’habitude!

  5. Reply Patrick Juil 9,2014 7 h 05 min

    On tombe toujours « pas hasard » sur un site ou un autre…ahhh internet.

Leave a Reply